T'en souviens-tu, mon Anaïs ? (lu par Hélène Babu, Pauline Jambet et Daniel Kenigsberg)

 (Lu par Hélène Babu, Pauline Jambet et Daniel Kenigsberg)

À propos

Voilà treize jours qu'Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d'Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d'un siècle plus tôt, lorsqu'une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison...

Bienvenue au pays de Caux, terre de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards...

Dans les romans de Michel Bussi, vous étiez surpris jusqu'à la dernière page...
Dans ses nouvelles, vous le serez jusqu'à la dernière ligne.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Michel Bussi

  • Éditeur

    Lizzie

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    07/06/2018

  • EAN

    9791036600241

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    340 Pages

  • Longueur

    16.9 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    78 g

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

Michel Bussi

10 ans et 13 romans parus aux Presses de la Cité, 10 millions de livres vendus, en France et dans 36 pays.
Arsène Lupin, Alice, Miss Marple. ce sont les héros des lectures d'enfance de Michel Bussi, qui dévore tout aussi bien Jules Verne que Barjavel. Le jeune lecteur fréquente assidûment les bibliothèques, l'écrivain en devenir se nourrit des romans populaires et de la littérature de l'imaginaire.
A quarante ans, en 2006, géographe universitaire de renom, il publie son premier roman, Code Lupin. Mais c'est Nymphéas noirs, polar le plus primé en 2011, et aujourd'hui presque un classique, qui le fait remarquer par un large public.
Il atteint en quelques années le podium des auteurs préférés des Français, et se hisse à la première place des auteurs de polar. Un genre qu'il a su revisiter à sa façon avec toujours la promesse d'un twist renversant.
Consacré par le prix Maison de la Presse pour Un avion sans elle en 2012, il a reçu depuis de nombreuses récompenses.
Si le romancier se distingue par son art du twist, cette signature si originale, par ses personnages incarnés et la passionnante récurrence de ses thèmes, il pose aussi sur la société un regard juste, personnel, profond. Et sans jamais oublier l'humour, il sait partager avec ses lecteurs le plaisir de la culture populaire, notamment musicale. « Sans une bonne mélodie, même les plus belles paroles d'une chanson ne procureront jamais d'émotion. L'intrigue de mes romans, c'est ma mélodie. »

empty