La guerre de près et de loin : XXe-XXIe siècles (préface Jean-Marie Le Gall)

(Direction), (Direction), (Direction),

À propos

Comme toute réalité sociale, la guerre - telle qu'elle se déroule de nos jours - n'est pas seulement un fait en soi, mais surtout un événement vécu et rapporté par des témoins, des victimes et des acteurs, situés à la fois près et loin du terrain du conflit. La guerre est donc un objet de constructions individuelles ou collectives. Comment la guerre peut-elle être étudiée dans toute sa complexité ? Comment les acteurs et les observateurs de la guerre construisent-ils des points de vue souvent irréconciliables ? Comment se fixe la figure de l'ennemi et celle de ses représentations pour susciter l'adhésion et pour mobiliser, pour fabriquer du rejet ou du consentement, pour instituer la norme du juste et de l'injuste ? Ces questions structurent l'ouvrage pour répondre à un double défi. Il s'agit d'appréhender la représentation de la guerre à la fois comme une perception consensuelle et comme une projection manipulée, tout en établissant une féconde discussion entre des spécialistes de plusieurs disciplines (la géographie, l'histoire, l'histoire de l'art et l'archéologie, la sociologie) et de différentes aires géographiques. L'objectif est de mettre au jour et de décrypter, derrière les images et la communication contrainte, en allant parfois au plus près de l'expérience du combat, les différents points de vue sur des conflits violents contemporains proches ou lointains.


Sommaire

Préface.
Jean-Marie Le Gall.

Introduction. La guerre, ses représentations et ses possibles points de vue.
Alya Aglan.

Repères.

Figures de guerre et d'ennemi au prisme des nouvelles techniques.
Chapitre 1. Capturer les territoires et les hommes par la photographie. La «?petite guerre?» coloniale d'Henri Gouraud en Afrique et dans le monde arabe.
Julie d'Andurain.
Chapitre 2. La figure de l'ennemi dans les représentations de la guerre aérienne.
Caroline Moricot.
Chapitre 3. Le poids des représentations dans la construction du cloud de défense français.
Clotilde Bômont.
Chapitre 4. Images de la guerre?: Alfredo Jaar.
Hélène Sirven.

Faire écran aux guerres?: Biafra, Bosnie, Afghanistan.
Chapitre 5. L'engagement de la France en faveur du Biafra?: le masque humanitaire.
Joël Calmettes.
Chapitre 6. L'adaptation de la communication militaire aux opérations et aux crises (2001-2018). Vers une pédagogie de la spécificité militaire par la représenation de l'acte combattant.
Bénédicte Chéron.
Chapitre 7. Une quête de sens. Les représentations françaises de l'intervention internationale et la découverte des camps serbes en Bosnie.
Tony Morin.

La pertinence du territoire?: discours et mobilisations.
Chapitre 8. Diasporas et représentations du conflit du pays d'origine. Les Ukrainiens et Ukrainiennes de France face à la guerre du Donbass (2014-2019).
Hervé Amiot.
Chapitre 9. La guerre civile en Syrie vue par les médias russes.
Thomas Richard.
Chapitre 10. La guerre de Syrie vue par les pays du Golfe ou la projection de tensions internes.
Philippe Pétriat.
Chapitre 11. La guerre en Syrie vue du Maghreb. Un miroir inversé??
Pierre Vermeren.

Index.

Les auteurs.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Alya Aglan, Yann Richard, Pierre Vermeren, Collectif

  • Éditeur

    Editions De La Sorbonne

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    23/03/2023

  • Collection

    Guerre Et Paix

  • EAN

    9791035108533

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    486 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alya Aglan

Yann Richard

Yann Richard est professeur de géographie à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est membre de l'UMR Prodig (CNRS). Ses travaux de recherche portent principalement sur les processus d'intégration régionale dans le monde, sur la géopolitique de l'espace européen et sur les dynamiques spatiales de l'Europe orientale aux confins de l'Union européenne et de l'ancienne Union soviétique.

Pierre Vermeren

  • Naissance : 1966
  • Age : 57 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pierre Vermeren, né en 1966, est normalien et agrégé d'histoire. Il a enseigné sept ans à Rabat et il est actuellement maître de conférences en histoire du Maghreb contemporain à l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne et membre du Centre d'études des mondes africains. Il est notamment l'auteur, à La Découverte, de Le Maroc en transition (2001), Histoire du Maroc depuis l'indépendance (coll. « Repères », 2002), La Formation des élites marocaines et tunisiennes. Des nationalistes aux islamistes, 1920-2000 (La Découverte, 2002) ; et de Maghreb, la démocratie impossible (Fayard, 2004).

Collectif

.

empty