À propos

La démarche de l'autoportrait chez Eugène Leroy ne traduit en rien une marque de narcissisme : au contraire, le moi du peintre s'efface derrière les couches et grattages successifs pour ne laisser entrevoir que l'humanité et son expression ultime : l'art. Le peintre travaille plusieurs oeuvres en même temps, reprenant sans cesse ses toiles, parfois dix ans après. Cet inachèvement qui absorbe le temps est une invitation, pour Ludovic Degroote, à s'interroger en toute liberté sur l'expérience artistique de Leroy et son rapport à la peinture. Le poète voit dans cet Autoportrait noir un autoportrait de la peinture, la lumière réfléchissante de sa propre intériorité : " ce que j'aime dans l'oeuvre d'un peintre, comme dans un poème, c'est qu'il m'invite à rester dedans, à m'y retrouver ".


Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art


  • Auteur(s)

    Ludovic Degroote

  • Éditeur

    INVENIT

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    23/02/2011

  • Collection

    Ekphrasis

  • EAN

    9782918698166

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    40 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    84 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ludovic Degroote

Ludovic Degroote est un auteur expérimenté qui a déjà publié une vingtaine d'ouvrages. Où est-on avec Ludovic Degroote ? A coup sûr dans un univers poétique qui ne devient jamais un exercice bien rôdé, où la surprise est présente et vient nous secouer, et nous empêche de somnoler sur le siège de nos routines.
Ludovic Degroote est un poète accompli. Un poète qui aime voyager sur place.

empty