À propos

" Un jour, j'ai changé d'odeur.
Je me suis mis à sentir le végétal. D'un coup. Moi, je n'avais rien demandé à personne. Mais à chaque fois c'était pareil : j'éteignais la lumière, je me déshabillais, j'ôtais mon tee-shirt, et pendant que ma tête se retrouvait coincée entre mon torse et le tissu, mon nez avalait de pleines bouffées de terre. Je me débattais avec. Plus de sueur, plus de traces de sueur, plus de cette odeur naturelle qui me collait si bien à la peau et plaisait aux femmes.
" Antoine Percheron. Le texte de ce livre a été retrouvé dans les papiers d'Antoine Percheron après sa mort. Il avait vingt-cinq ans et souffrait d'une tumeur au cerveau. Cela explique le caractère inachevé de ces pages, respecté jusque dans les blancs ménagés par l'auteur en vue d'une révision qu'il n'a pu faire.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Antoine Percheron

  • Éditeur

    Escampette

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    06/09/2001

  • EAN

    9782914387095

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    40 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    70 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty