À propos

Le 6 février 1814, l'adjoint au maire de Reims ouvre les portes de sa cité à une poignée de cosaques se réclamant de l'armée russe de Winzingerode. À la suite de ce coup de bluff, la ville changera de mains pas moins de quatre fois au cours du mois de mars entre Français et Coalisés. Fils d'un ancien ministre de Louis XVI, c'est le général transfuge Saint-Priest qui, en s'emparant de la ville de vive force le 12 mars 1814 à la tête d'un corps russo-prussien, va décider Napoléon à s'engager personnellement dans cette bataille afin de rétablir une situation tactique compromise. À l'issue de violents combats à Tinqueux et à la porte de Vesle, il entre en triomphe dans Reims dès le lendemain à la nuit tombée. L'Empereur s'y établit trois jours durant, non seulement pour faire reposer son armée, mais aussi et surtout pour gouverner la France qui en a grand besoin. Quittant la ville sous les acclamations des Rémois, le 17 mars au matin, il doit cependant se remettre en marche vers son tragique destin qui devait s'accomplir quelques jours plus tard à Fontainebleau.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > XIXe siècle


  • Auteur(s)

    Fabrice Delaitre

  • Éditeur

    Historic'One

  • Distributeur

    Historic'One

  • Date de parution

    06/12/2018

  • Collection

    Les Batailles Oubliees

  • EAN

    9782912994691

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    104 Pages

  • Longueur

    25 cm

  • Largeur

    19 cm

  • Poids

    450 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty