Carnets à bruire

À propos

Par rapport à ses autres livres, cette suite poétique d'esther tellermann fera date. elle se compose d'un ensemble de textes en relation directe avec la lecture qu'elle aura réalisé des Carnets du poète andré du Bouchet.
Faite de rigueur et de liberté, son écriture va bien au-delà d'une simple lecture, car il s'agit d'inviter le lecteur à la suivre sur les terres de l'un des poètes les plus exigeants, et sans aucun doute, des plus importants, de la seconde moitié du xxe siècle. chez esther tellermann, l'expérience de lecture est simultanément expérience du monde, proposant ainsi une approche poétique selon une double perspective : de ce qui aura été éprouvé dans le geste, dans l'instant de lecture et donc de la réception proprement dite ; puis dans le travail de création, lequel aura permis non seulement d'ouvrir selon de nouvelle voies expressives les textes lus, mais aussi de conduire à partir de ceux-ci une parole poétique au-delà du cadre sensible qui aura présidé à leur constitution. il ne s'agit pas pour elle de limiter le traitement de la parole, comme s'il s'agissait d'un motif différé, d'un prétexte de facilité, mais bien de poser une vue sur les textes de du Bouchet à l'origine de l'écriture de ces poésies.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Esther Tellermann

  • Éditeur

    Lettre Volee

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    21/05/2014

  • EAN

    9782873174255

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    104 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    160 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Esther Tellermann

Esther Tellermann est née en 1947 à Paris. Agrégée de lettres, elle exerce actuellement la psychanalyse. Grand prix de l'Académie Française pour son premier livre Première apparition avec épaisseur en 1986, sa poésie s'attache à rendre compte d'un lyrisme intime du monde. Organisée en
suite de chants posés entre le murmure et la symphonie, entre les symboles et la réalité arrachée, son oeuvre mêle destinée personnelle et portée universelle, s'attache à dépasser dans le mythe les
répétitions tragiques de l'Histoire, dans une tension vers une impossible consolation. Elle a publié une vingtaine de livres de poésie, principalement chez Flammarion, ainsi qu'un récit, Une odeur humaine (Farrago/Leo Scheer, 2006), et un essai Nous ne sommes jamais assez poètes (La Lettre volée, 2014). Poète majeur de sa génération, elle est présente dans l'Anthologie de la poésie française du XVIIème au XXème siècle (Gallimard, La Pléiade, 2000), elle a également obtenu le prix François
Coppée de l'Académie française pour Guerre extrême en 2000, et le prix Max Jacob en 2016 pour Sous votre nom.

empty