Concurrence des passés ; usages politiques du passé dans la France contemporaine

Concurrence des passés ; usages politiques du passé dans la France contemporaine

, ,

À propos

Longtemps, la nation a été le lieu par excellence d'un usage transitif de l'histoire. Elle apparaît aujourd'hui comme une échelle parmi d'autres, souvent moins investie que le local ou le régional et fragilisée par l'émergence de niveaux supranationaux. Cette nouvelle configuration bouleverse l'économie des usages de l'histoire. Il en résulte notamment une concurrence des passés tandis qu'un nouveau type d'historicité se développe dans lequel " rendre présent " voire " sortir du temps " l'emportent sur l'esquisse d'un devenir commun et où le patrimonial prend le pas sur l'historique. La situation des historiens professionnels s'en trouve modifiée. Elle est affectée tant par la démultiplication des producteurs d'histoire que par la concurrence des associations à vocation mémorielle ou patrimoniale. Fondé sur une série d'études topiques, l'ouvrage analyse comment s'opère la confrontation des mémoires et des histoires qui singularise la scène contemporaine et les enjeux historiographiques et civiques qui en découlent.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782853996310

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    294 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14.6 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    375 g

  • Distributeur

    Slu - Fondation Msh

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty