À propos

Du Maghreb au Levant, des rives de la Méditerranée au coeoeur de l'Hexagone, la politique musulmane de la France résonne de manière singulière tout au long du XXe siècle. Au terme du XIXe siècle, l'Islam, force religieuse et politique, imprègne et complique à la fois la donne d'outre-mer française. A travers les questions sociales et culturelles, législatives et militaires, les musulmans, confrontés à la réalité française, connaissent simultanément espoirs et satisfactions, désillusions, échecs et conflits.
Lors des deux guerres mondiales, ils apportent leur soutien à une France désireuse de conserver sa liberté. Mais la reconnaissance des autorités françaises n'est pas à la hauteur de leurs espérances. Car s'il a fallu à la métropole près de quatre siècles pour façonner son empire, les années 1900-1962 marquent l'apogée puis la fin de Père coloniale, même si, après 1962, grâce à ses acquis et à son influence culturelle, la France conserve son rayonnement international, au Maghreb comme au Moyen-Orient, entre coopération économique et partenariat politique.
Des pèlerinages jusqu'à la place des musulmans dans l'armée et la société françaises, de la politique d'éducation à l'évolution des droits, de l'essor des nationalismes aux conflits régionaux... autant de thèmes essentiels que cet ouvrage aborde avec le souci de mieux faire comprendre la politique musulmane de la France, tout au long du XXe siècle, sur fond de dualité et de paradoxes.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire du Maghreb et du Moyen-orient > Algérie
Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)


  • Auteur(s)

    Pascal Le pautremat

  • Éditeur

    L'Esprit Du Temps

  • Distributeur

    Sodis

  • EAN

    9782847955132

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty