Carnets de déroute 1939-1940 ; lettres et récits inédits

À propos

Déclarée le 3 septembre 1939, la guerre contre l'Allemagne ne se déclenche
réellement que le 10 mai 1940 et se conclut par un armistice signé le 22 juin.
Huit mois d'attente, bientôt qualifiés de « drôle de guerre », et deux mois de
combats intenses et chaotiques caractérisent cette période qui voit la France,
première armée du monde en 1918, subir une des plus terribles défaites de toute
son histoire. Huit mois pendant lesquels plus de 5 millions de soldats
mobilisés vont avoir tout loisir d'écrire à leurs proches ou tenir des carnets
puis deux mois sous les bombes allemandes, sur les routes de la débâcle où
quelques lignes jetées à la hâte vont essayer de rassurer et de répondre à
l'inexplicable. A l'occasion du 70e anniversaire des combats de mai - juin
1940, Eric Deroo et Pierre de Taillac, spécialistes d'histoire militaire, ont
rassemblé des centaines de lettres, de cartes postales et de carnets
personnels, afin de faire revivre et comprendre ces longs mois de désoeuvrement,
ces quelques semaines de combats intenses et chaotiques. Rédigés par des
soldats de toutes origines sociales et de toutes armes, mais aussi par des
civils, ces textes par leur brutalité, leur naïveté ou leur lucidité révèlent
angoisses et certitudes, grandeurs et bassesses, espoirs et illusions des
Français face à l'Allemagne nazie. De la lettre d'un fantassin rembarqué à
Dunkerque, grièvement blessé, voulant tranquilliser ses parents, à celle d'une
« marraine de guerre » folle amoureuse de son « filleul », du carnet d'un
officier du bataillon qui a reçu la première attaque allemande, le 13 mai 1940
à Monthermé, à la carte postale d'un paysan mayennais sachant à peine écrire ;
Eric Deroo et Pierre de Taillac - grâce à ces centaines de documents inédits -
offrent un témoignage exceptionnel sur les mentalités et perceptions du temps,
sur les rapports entre les combattants, entre l'arrière et le front, entre les
informations de propagande et la réalité du terrain. Le destin de chacun des
auteurs des courriers et carnets sera présenté lorsqu'il est connu tandis que
de courtes notices chronologiques remettront dans la perspective historique les
évènements mentionnés. Auteur, réalisateur, chercheur associé au CNRS, Eric
Deroo a consacré de nombreux films, livres et expositions à l'histoire
contemporaine, en particulier militaire, et à ses représentations, en
particulier La Force noire (Tallandier, 2006) et L'Illusion coloniale
(Tallandier, 2006). Diplômé de la Sorbonne, de Sciences-Po (Paris) et du
département de War Studies du King's College (Londres), Pierre de Taillac est
éditeur. Spécialiste de l'histoire contemporaine, il est notamment l'auteur de
Brèves de manifs et des Paradis artificiels.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire


  • Auteur(s)

    Eric Deroo

  • Éditeur

    Tallandier

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    06/05/2010

  • EAN

    9782847346909

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    223 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    308 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Eric Deroo

  • Naissance : 1-1-1952
  • Age : 72 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Auteur, réalisateur, chercheur associé au CNRS, Éric Deroo est spécialiste des représentations militaires. Il a publié de nombreux livres, notamment La Force noire (Tallandier, 2006), Le Sacrifice du soldat (CNRS Éditions, 2009), Héros et Mutins. Les Soldats russes sur le front français (Gallimard, 2010).

empty