À propos

De Benjamin Rabier (1865-1939), on connaît surtout le dessin de la Vache qui rit et les aventures de Gédéon, le canard jaune au long cou. Mais ce dessinateur fut bien plus que cela ! Après avoir réalisé des milliers de
dessins pour la presse illustrée au moment où celle-ci connut son âge d'or, il devint un prolifique créateur d'albums pour enfants (plus de 220 !) au moment où l'édition pour la jeunesse prenait son essor. Célèbre et honoré en son temps, le plus fameux des dessinateurs animaliers fut un créateur éclectique à une époque où la polyvalence était peu répandue. Illustrateur tout terrain, il fit paraître ses dessins sur tous les supports possibles : journaux, albums, cartes postales, jeux, cahiers, affiches, partitions, titres de Bourse, etc.
Ce travailleur infatigable qui, du siège de Paris de 1870 au déclenchement de la deuxième guerre mondiale, traversa les soubresauts de son époque, fut un homme paradoxal : conservateur et conformiste, il fut néanmoins un pionnier de l'illustration pour enfants (il inventa la « ligne claire », qui lui vaudra l'hommage d'Hergé), de la publicité et du dessin animé. Par ailleurs, moralisateur dans ses albums pour enfants, il fut un auteur de vaudevilles aux répliques osées. Enfin, artiste le jour, il travailla vingt ans aux Halles la nuit comme fonctionnaire modèle.
Benjamin Rabier, un personnage complexe, contradictoire, mal connu et, au final, très attachant, un maître de l'illustration qui accompagna l'enfance de plusieurs générations de jeunes lecteurs et occupe, à ce titre, une place dans notre mémoire collective.



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782847341027

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    320 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty