Sur le théâtre de marionnettes

Traduction STEPHANE BRAUNSCHWEIG  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

Voyez donc Mademoiselle P..., continua-t-il, quand elle joue Daphné, et que, poursuivie par Apollon, elle se retourne vers lui : elle a l'âme dans les vertèbres lombaires ; elle se penche comme si elle voulait se briser, telle une naïade de l'école du Bernin. Regardez le jeune F..., lorsque, dans le rôle de Pâris, il se tient entre les trois déesses et tend la pomme à Vénus, il a l'âme (c'est terrible à voir) dans le coude. De telles erreurs, ajouta-t-il pour couper court, sont inévitables depuis que nous avons goûté à l'arbre de la connaissance. Le paradis est verrouillé et le chérubin loin derrière nous ; il nous faut donc faire le voyage autour du monde et voir si, peut-être, quelque part, del'autre côté, il ne serait pas à nouveau ouvert.



Rayons : Arts et spectacles > Arts du spectacle > Théâtre > Essais / Réflexions / Ecrits sur le théâtre

  • EAN

    9782846810708

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    32 Pages

  • Poids

    36 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Heinrich Von Kleist

D'abord voué à la carrière militaire, Heinrich von Kleist (1777-1811) s'en détourne
pour plonger dans l'étude de la philosophie et des mathématiques. À Paris, il compose un
drame, La Famille Schroffenstein. Lui succède Robert Guiscard, duc des Normands, qui
emporte l'admiration de Wieland et celle de Goethe. De 1805 à 1806, il écrit entre autres La
Marquise d'O et Penthésilée. Il rédige également des essais, dont Sur le théâtre de
marionnettes, écrit peu avant son suicide.

empty