les ardomphes

les ardomphes

À propos

Richard est un clochard. Un sdf, un biffin des trottoirs. Un traîne-lattes qui survit en refourguant des déchets ramassés dans la rue. Dans les beaux quartiers il déniche un sac de luxe oublié au départ d'un taxi. Photographié à son insu par Claire, une photographe professionnelle, sur un banc public avec son butin, un foulard de soie au cou devant une bouteille de grand cru, sa vie va basculer...
« Les Ardomphes » est le surnom familier qu'utilisait parfois Rimbaud pour désigner ses Ardennes natales.
L'hôtel des Ardennes, près du canal Saint-Martin, à Paris, est le lieu hospitalier de toutes les passions. S'y croisent les rescapés de la nuit : voyageurs égarés, SDF en sursis, amants... Le réceptionniste est également écri ain sans le sa oir, il tisse la trame d'un récit aux fils multiples, qui se dénoueront aux « Ardomphes ». crit à « haute oix », ce récit aux re onds narratifs successifs ire rapidement à l'ironique mise en a me. elle de la bouffonnerie existentielle, du bon usage médiatique de la précarité, du débordement fictionnel et des facéties de la création littéraire.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782846794589

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Poids

    220 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gilles Verdet

Gilles Verdet est né à Ménilmontant en 1952. Promeneur autodidacte, il a exercé plusieurs métiers parmi lesquels disquaire, marchand de bière et de whisky, photographe et dialoguiste pour la télévision. Il a publié "Une arrière saison en enfer" dans la Série Noire chez Gallimard et "Larmes blanches" chez Buchet Chastel. "La Sieste des hippocampes" est son premier recueil de nouvelles.

empty