À propos

L'art de se parer est universel. Nulle gratuité, cependant, dans ces pratiques des antipodes. Marqueurs ethniques, cristallisations de superstitions et de croyances, signes de richesse ou de fécondité, le bijou comme le costume, le tatouage comme la scarification sont un langage. S'appuyant sur de magnifiques photos de "terrain" et de "mode". Parures ethniques explore ce "culte de la beauté" à travers ses plus belles manifestations dans l'espace et le temps.
Des peintures corporelles des Indiens d'Amazonie aux coiffures de plumes des dignitaires papous, des crânes allongés des épouses Mangbetu aux pieds bandés des petites Chinoises de la collection "Esquimau" de Jean-Paul Gaultier aux robes "Massaï" d'Azzedine Alaïa ou de John Galliano...


Rayons : Arts et spectacles > Arts et civilisations


  • Auteur(s)

    Bérénice Geoffroy-schneiter

  • Éditeur

    Assouline

  • Distributeur

    Assouline

  • Date de parution

    23/10/2001

  • Collection

    Assouline Hors Collection

  • EAN

    9782843233111

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    33.9 cm

  • Largeur

    25.9 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    1 510 g

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Relié  

Bérénice Geoffroy-Schneiter

Bérénice Geoffroy-Schneiter, helléniste et historienne de l'art de formation (diplôme d'études supérieures à l'École du Louvre et maîtrise de grec ancien à la Sorbonne), a vécu enfant en Afghanistan et au Pakistan. Elle est par ailleurs une spécialiste reconnue en France des arts premiers et de la parure, et a publié de nombreux ouvrages sur le sujet (éditions Flammarion, Skira, Assouline, Hazan, Le Seuil...). Journaliste et critique d'art, elle collabore parallèlement à différentes revues d'art. Enfin, elle a été commissaire de l'exposition «Voyage dans ma tête, la collection de coiffes ethniques d'Antoine de Galbert» qui s'est tenue à la Maison rouge, à Paris, en 2010.

empty