Tout ce que j'ai perdu m'appartient
Tout ce que j'ai perdu m'appartient

Tout ce que j'ai perdu m'appartient

À propos

roger wallet est resté fidèle aux cieux, un peu gris et pluvieux, de la picardie, où il a passé le plus " clair " de sa vie.
il y a mené une double carrière dans l'enseignement et dans l'action culturelle. l'écriture romanesque est chez lui une vocation assez tardive, abordée entre quadra et quinqua. au début des années quatre-vingt-dix, il découvre l'écriture, dans le parage amical de jean-pierre cannet (" gueules d'orage ", " bris de guerre ", " la grande faim dans les arbres ", " little boy "...). quelques nouvelles plus tard, il publie son premier roman, portraits d'automne (le dilettante, 1999; folio, 2002).
son second texte long (ce silence entre nous, denoël, 2000) confirme son goût des univers quotidiens, des vies simples, des gens " de peu ", de ces existences oit " le chagrin trouve à s'employer ". ce premier roman, portraits d'automne, paru au dilettante en 1999 et aujourd'hui en poche (folio), lui vaut une critique unanimement élogieuse et un passage à " apostrophes ", l'émission mythique de bernard pivot.

  • EAN

    9782842735937

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    93 Pages

  • Longueur

    13.7 cm

  • Largeur

    20.7 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    139 g

  • Distributeur

    Petit Vehicule

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty