Le chien qui voulait voir le Sud

Traduit du JAPONAIS par JACQUES LALLOZ

À propos

Il s'appelle "Tamon" : un chien sale, efflanqué et sans maître qui croisera sur les routes de l'adoption six maîtres de rencontre décidés à tout pour que ce chien soit à eux.
Mais ce chien semble bien être son propre maître ; et le nom que ses propriétaires d'occasion lui attribuent ne seront que des noms d'emprunt dans le road trip canin qu'il a entrepris en faisant le tour du Japon, la tête obstinément tournée vers le Sud.
Un chien protecteur et bienfaisant. Un chien consolateur qui pénètre aussi bien dans les maisons que dans les consciences, parce qu'il a un regard qui paraît voir au fond des coeurs. Un chien réconciliateur qui apporte la paix et donne confiance à qui veut changer le sens de sa vie.
Ce sont des histoires de courage et d'intrépidité, ce sont des histoires d'amitié.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Seishu Hase

  • Traducteur

    JACQUES LALLOZ

  • Éditeur

    PICQUIER

  • Distributeur

    HARMONIA MUNDI

  • Date de parution

    03/02/2023

  • Collection

    Litterature Grand Format

  • EAN

    9782809716177

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    328 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Seishu Hase

  • Naissance : 1-2-1965
  • Age : 59 ans
  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Seishu Hase est le pseudonyme de l'écrivain japonais Toshihito Bando, célèbre pour ses romans de Yakuza. Il est né à Hokkaido en février 1965 et est diplômé en Lettres de l'Université de Yokohama. Il est l'auteur de plus de quarante romans noirs et policiers sur la mafia japonaise.
C'est en 2020, qu'il publie son premier roman "grand public" et décroche avec Le Chien qui voulait voir le Sud le très prestigieux Prix Naoki.
Il vit aujourd'hui à Karuizawa avec ses deux Bouviers Bernois.

empty