Le vin de la colère divine

Traduction MIREILLE VIGNOL  - Langue d'origine : ANGLAIS (AUSTRALIE)

À propos

Assis dans un bar à Bangkok, le narrateur se livre sur ce qu'il vient de vivre au Vietnam. La guerre l'a laissé déboussolé, groggy, perdu. Parti fervent chrétien, volontaire pour lutter contre " les communistes ", il se retrouve finalement déserteur, en terre étrangère... Son milieu familial et social a déterminé son engagement mais à la réflexion, bien fragiles, bien confus lui semblent les motifs qui l'ont mené jusque là. Les scènes d'horreur dont il a été témoin ou auxquelles il a participé se sont multipliées, sans être l'apanage d'un seul camp. Il a l'impression de ne pas être fait pour ce " job ". L'inutilité de l'héroïsme d'un camarade lui a sauté au visage. Le pacifisme d'un autre, qui se prétendait dans l'armée pour occuper un poste où il pouvait réfréner la tuerie, lui paraît une pose étrange - le type a fini par se mutiner et il a fallu l'abattre.
Désabusé, au cours d'une courte permission, dans un bar, il tombe sur un habitant du coin, en civil. Un Vietnamien amical, qui l'aide à se débarrasser encore un peu plus de ses préjugés xénophobes. Mais il repart au front et les scènes de guerre reprennent, dans un crescendo insoutenable à la Apocalypse Now. Napalm. Jungle brûlée. Peur. Corps qui tombent déchiquetés à ses côtés. Crash d'un hélicoptère chargé de blessés... Au cours d'une dernière mission, cerné par l'ennemi, il tue à bout portant un homme dont il aura le loisir d'examiner le cadavre. Il croit reconnaître sur son visage des traits familiers.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782746715028

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Kenneth Cook

Kenneth Cook (1929-1987), romancier, journaliste, fondateur d'une ferme de papillons, s'est rendu célèbre en publiant un chef-d'?uvre de roman noir, Cinq matins de trop (Autrement, 2006). Ses nouvelles lui ont offert trois best-sellers, dont Le Koala tueur (Autrement, 2009 ; Editions de la Loupe, 2009) et La Vengeance du wombat.

empty