À propos

Il s'agit dans cet atlas de raconter l'histoire d'un peuple qui, depuis le démantèlement de l'Empire ottoman et le mandat britannique en 1922, a cherché à être maître de son destin en exigeant d'avoir un État sur son territoire : la Palestine. Des décennies plus tard, cet objectif n'est pas atteint et semble même plus inaccessible que jamais. Depuis 1948, plus de la moitié des Palestiniens vivent hors de leur pays, beaucoup dans les conditions précaires des camps de réfugiés, tandis que l'autre moitié est soumise à l'occupation, la colonisation et, depuis 2006 à Gaza, à un blocus.
Aujourd'hui, toute perspective de paix paraît lointaine, les rapports de force continuant d'être défavorables aux Palestiniens malgré les soutiens internationaux dont ils bénéficient. Par un processus de colonisation systématique et la construction d'un mur qui s'étend jusqu'au coeur de la Cisjordanie, la stratégie israélienne vise à fragmenter et déstructurer un espace sur lequel il sera de plus en plus difficile d'établir un État palestinien viable disposant d'une véritable continuité territoriale. Cette situation aggrave l'exclusion de tout un peuple qui, malgré le droit international reconnaissant la légitimité de son aspiration à un État à côté d'Israël, est ainsi contraint de vivre dans des conditions dramatiques.



Sommaire

4 Introduction : L'interminable quête d'un État.

I. Histoire et politique.
6 La Palestine sous l'empire ottoman.
8 Le nombre et la terre I.
10 Le nombre et la terre II.
12 Un territoire englouti.
14 Émergence et affirmation du nationalisme palestinien.
16 Les forces politiques du mouvement palestinien.
18 L'Autorité palestinienne.
20 L'itinéraire de Yasser Arafat.

II. Population et société.
22 Structures et comportements démographiques.
24 Démographie et politique.
26 Réfugiés et diaspora.
28 Les camps.
30 La répartition géographique des Arabes israéliens.
32 La représentation politique des Arabes israéliens.

III. Les territoires.
34 La colonisation.
36 Le mur de séparation.
38 Le mur comme frontière ?
40 Hébron.
42 Architecture d'une colonie.
44 Ce qu'occupation veut dire.
46 Gaza : l'enfermement.
48 Gaza : le blocus.
50 Les ressources hydriques.
52 Le détournement de l'eau.
54 Le statut de Jérusalem.
56 La stratégie israélienne à Jérusalem.
58 La Vieille Ville de Jérusalem.
60 La situation des Palestiniens de Jérusalem.

IV. La paix dans l'impasse.
62 De Madrid à Oslo.
64 La paix manquée : Taba et Camp David.
66 Les intifadas.
68 L'initiative de Genève.
70 L'impasse.
72 Le droit applicable.
74 Le rôle de l'ONU.

76 Conclusion : Un territoire pour les Palestiniens.
78 Bibliographie.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde

  • EAN

    9782746714830

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    232 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Paul Chagnollaud

Professeur émérite
des universités, Jean-
Paul Chagnollaud est
président de l'IREMMO
(Institut de Recherche et
d'Études Méditerranée
Moyen-Orient)

Pierre Blanc

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique à Sciences Po Bordeaux et à Bordeaux Sciences agro. Il est notamment l'auteur, aux Presses de Sciences Po de Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l'eau (2012) et, avec Jean-Paul Chagnollaud, de Violence et politique au Moyen-Orient (2014).

empty