éloge de la bicyclette éloge de la bicyclette
éloge de la bicyclette éloge de la bicyclette

éloge de la bicyclette

À propos

Cet éloge de la bicyclette passe par trois moments : le mythe, l'épopée et l'utopie. La bicyclette a une dimension mythique qui est à la fois individuelle et collective. Aujourd'hui le mythe en a pris un coup. Mais la bicyclette revient par la politique de la ville et son image est l'objet d'un regain d'enthousiasme. L'opération Vélib' reste insuffisante, mais elle ouvre une espérance.
On peut se prendre à rêver et tracer les grands traits de la ville utopique de demain où les transports en commun et la bicyclette seraient les seuls moyens de déplacement en ville, et où la paix, l'égalité et le bon air régneraient dans le monde après l'effondrement des magnats du pétrole. On peut rêver d'un monde où les exigences des cyclistes feraient plier les puissances politiques.
Cela n'est qu'un rêve et il faut redescendre sur terre. Le vélo nous apprend d'abord à composer avec le temps et avec l'espace. Il nous fait redécouvrir le principe de réalité dans un monde envahi par la fiction et les images.
Le cyclisme est un humanisme et il ouvre à nouveau la porte du rêve et de l'avenir.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782743621407

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Marc Augé

Marc Augé, ethnologue et anthropologue, né en 1935, est directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. La Communauté illusoire est son cinquième ouvrage chez Payot et Rivages après L'Impossible voyage (1997), Les Formes de l'oubli (2001), l'Eloge de la bicyclette (2008) et Pour une anthropologie de la modernité paru en 2009.

empty