À propos

Le Moyen-Orient est une des régions les plus instables au monde. Guerres civiles en Syrie et en Irak, transition politique douloureuse en Égypte, occupation massive de la Palestine par Israël, tensions récurrentes au Liban : autant d'exemples d'un état de violence qui a la particularité de s'exporter hors des foyers où il se déploie.

La désertion du politique, dont la légitimité se fonde sur le dialogue, le compromis et la référence au droit, laisse le champ libre à un déferlement de violence multiforme dans cette région. Pour en décrypter les mécanismes, les auteurs prennent en compte cinq dimensions : les conflits territoriaux, les enfermements idéologiques, les replis identitaires, la résilience des autoritarismes et le contournement du droit international.

Une réflexion sur cet espace géopolitique majeur, que le déni du politique fait sombrer dans le chaos.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782724615852

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    212 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Blanc

Pierre Blanc est enseignant-chercheur en géopolitique à Sciences Po Bordeaux et à Bordeaux Sciences agro. Il est notamment l'auteur, aux Presses de Sciences Po de Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l'eau (2012) et, avec Jean-Paul Chagnollaud, de Violence et politique au Moyen-Orient (2014).

Jean-Paul Chagnollaud

Professeur émérite
des universités, Jean-
Paul Chagnollaud est
président de l'IREMMO
(Institut de Recherche et
d'Études Méditerranée
Moyen-Orient)

empty