À propos

La sanction est une pratique commune en éducation. Paradoxalement, elle a été peu réfléchie, peu pensée et semble être un sujet tabou. On préfère s'interroger davantage sur sa légitimité que sur sa fonction et les mécanismes qu'elle met en jeu.
L'histoire des pratiques familiales et scolaires ainsi que des grandes conceptions punitives ayant marqué la tradition et la réflexion éducatives montre que la sanction a varié tant dans ses formes que dans ses objectifs. Alors que l'on assiste à une « judiciarisation » des formes punitives au sein de l'institution scolaire, Eirick Prairat expose, dans cet ouvrage, les effets de la sanction dans le processus éducatif et analyse les conditions requises pour que cette dernière participe à la responsabilisation de l'enfant.


Sommaire

Introduction.
Première partie - Pratiques et discours.
Chapitre premier - Précisions liminaires.
Chapitre II - Familles et châtiments.
Chapitre III - La lente pacification de l'espace scolaire.
Chapitre IV - La loi, le sujet et le lien.
Seconde partie - L'horizon éducatif.
Chapitre premier - Le paradigme éducatif.
Chapitre II - La réparation et l'exclusion.
Chapitre III - L'école au temps du droit.
Bibliographie.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Famille


  • Auteur(s)

    Eirick Prairat

  • Éditeur

    Que Sais-Je ?

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    17/03/2021

  • Collection

    Que Sais-je ?

  • EAN

    9782715406414

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    106 g

  • Support principal

    Poche

Eirick Prairat

Eirick Prairat est professeur de Sciences de l'éducation à l'université de Lorraine et membre de l'Institut universitaire de France (IUF). Conférencier invité dans de nombreux instituts et universités, il a fait partie du comité d'experts chargé de préparer les États généraux sur la parentalité (2010) et, plus récemment, il a animé l'atelier citoyenneté dans le cadre de la concertation nationale « Refondons l'école de la République » (2012). Ses travaux philosophiques et historiques portent sur la question de la sanction, des normes et plus largement sur les enjeux éthiques et déontologiques du travail enseignant.

empty