Mille neuf cent

À propos

1900 : l'humeur est à la fête.
Le président Loubet inaugure l'Exposition universelle. Paris, en proie il y a peu aux attentats anarchistes, redevient le centre du monde. Jules Renard a trente-six ans lorsqu'il consigne les traits qui constitueront cette année 1900. Année charnière s'il en fut. Voilà treize ans déjà que, dans une lente et patiente orchestration du silence, il s'attelle à ce qu'il considère à juste raison comme son chef-d'oeuvre (" Je lis des pages de ce journal : c'est tout de même ce que j'aurai fait de mieux et de plus utile dans ma vie ", 14 novembre 1900).
Il ne lui reste alors que dix ans à vivre. Il faut lire Le Journal de Renard, le lire et le relire, avoir toujours à portée de la main ce précieux bréviaire des âmes inquiètes. Cette année 1900 en est - quelque cent ans plus tard - une souveraine confirmation : plus encore qu'à l'hygiène intellectuelle indispensable à tout honnête homme, c'est à la pure et simple morale que ressortit sa fréquentation.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782710308478

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    122 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jules Renard

C'est son enfance malheureuse dans une famille désunie qui fournira à Jules Renard la matière de son oeuvre. Originaire de la Mayenne, il monte à Paris, prépare l'Ecole normale supérieure mais arrête ses études pour se consacrer à la littérature. C'est entre 1887 et 1889, alors qu'il vivait dans la misère, qu'il écrit 'Les cloportes', première version de son célèbre 'Poil de carotte' qui ne sera publié qu'après sa mort. Mais d'autres romans comme 'L'écornifleur', ou des pièces de théâtre tel'Le vigneron dans sa vigne', lui apportent le succès. Il part alors vivre à la campagne, où il rédige son journal et rassemble des réflexions, des critiques sur le monde littéraire et sur les illusions du style. Son oeuvre entière, tendue vers une observation cruelle et incisive de la société et des relations familiales, est portée par un style laconique, véritable 'réalisme de silence' dont la littérature contemporaine s'est inspirée dans certaines de ses recherches.

empty