À propos

Dans cet ouvrage court et remarquablement écrit, Eirick Prairat nous rappelle que nous sommes tous héritiers de la philosophie des Lumières, philosophie fondée sur l'autonomie, la laïcité, la vérité, l'humanité et l'universalité.
L'école de la République est fille des Lumières et prend forme à la fin du 18ème siècle dans les travaux de Condorcet. Elle sera une école ouverte à toutes et tous, laïque et soucieuse de l'égalité des chances. Elle sera un lieu préservé car voué à éclairer et à émanciper les hommes.
Mais aujourd'hui, l'école républicaine doit faire face à cinq grands défis :
- comment rendre l'école plus hospitalière, plus efficace, plus juste ? : défis structurels auxquels l'école est sans cesse confrontée.
- faire face à la post-vérité : mal nouveau plus sournois qui abîme nos compétences cognitives et menace notre capacité à vivre ensemble ;
- répondre à l'urgence du vivant : question qui nous invite à repenser notre rapport à l'altérité, à tout ce qui est autre que nous et dont nous dépendons pour vivre.


Rayons : Parascolaire > Pédagogie > Didactique / Pédagogie > Essais / Réflexions / Ecrits sur la pédagogie


  • Auteur(s)

    Eirick Prairat

  • Éditeur

    Esf

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    25/08/2022

  • Collection

    Questions Vives

  • EAN

    9782710145981

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    166 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    210 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Eirick Prairat

Eirick Prairat est professeur de Sciences de l'éducation à l'université de Lorraine et membre de l'Institut universitaire de France (IUF). Conférencier invité dans de nombreux instituts et universités, il a fait partie du comité d'experts chargé de préparer les États généraux sur la parentalité (2010) et, plus récemment, il a animé l'atelier citoyenneté dans le cadre de la concertation nationale « Refondons l'école de la République » (2012). Ses travaux philosophiques et historiques portent sur la question de la sanction, des normes et plus largement sur les enjeux éthiques et déontologiques du travail enseignant.

empty