À propos

Qui se cachait derrière Mandrin ? Pourquoi l'État monarchique était-il impuissant à enrayer les trafics illicites ? À travers une étude approfondie des espaces, des acteurs, hommes et femmes, et des mécanismes de la contrebande dans les Alpes au XVIIIe siècle, cet ouvrage montre la place centrale de la fraude dans les économies et les sociétés préindustrielles et les rapports ambigus que celle-ci entretenait avec l'État et les pouvoirs locaux.
Le cadre géographique choisi (villes, communautés montagnardes) permet d'aborder aussi bien les trafics touchant le grand commerce international (contrebande du sel, cotonnades indiennes, etc.) que ceux liés aux micro-échanges locaux.
De nombreux exemples viennent ponctuer l'analyse : Antoinette Renaud arrêtée pour trafic de toiles peintes, Madeleine Jacot pour commerce de sel de contrebande, etc.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Temps modernes (de 1492 à 1799) > XVIe siècle (Renaissance)


  • Auteur(s)

    Anne Montenach

  • Éditeur

    Pu De Grenoble

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    08/06/2017

  • Collection

    La Pierre Et L'ecrit

  • EAN

    9782706126802

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    318 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    582 g

  • Support principal

    Revue

Infos supplémentaires : Broché  

empty