L'argent de la traite ; milieu négrier, capitalisme et développement : un modèle

À propos

La traite des Noirs, «l'infâme trafic», fut-elle à l'origine de l'essor industriel de l'Occident à partir du XVIIIe siècle ? Ou bien contribua-t-elle à détourner des capitaux qui auraient pu être mieux investis ? C'est aux rapports entre traite, capitalisme et développement que s'intéresse Olivier Pétré-Grenouilleau, à travers l'étude approfondie de la ville de Nantes, capitale de la traite française et port européen où ses effets furent sans doute les plus importants. Menant une enquête minutieuse, il reconstitue le milieu négrier et son évolution de la fin du XVIIe siècle à 1914. Ainsi, si la traite joua un rôle important en matière de dynamique sociale en favorisant l'essor de grandes dynasties négociantes, celles-ci firent perdurer les modèles économiques existants plus qu'elles n'entraînèrent leur renouveau.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)


  • Auteur(s)

    Olivier Pétré-grenouilleau

  • Éditeur

    AUBIER

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    01/05/2009

  • Collection

    Collection Historique

  • EAN

    9782700703825

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    425 Pages

  • Longueur

    22.2 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    445 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Olivier Pétré-Grenouilleau

Olivier Pétré-Grenouilleau est professeur d'histoire contemporaine à Sciences-Po Paris.
Spécialiste d'histoire de l'esclavage, il est l'auteur de L'Argent de la traite (Aubier, 1996, 2009), ouvrage devenu un classique (ventes : 16 000 ex).

empty