À propos

La notion d'extrémisme est une notion confuse. Censée permettre une classification, elle est surtout une diabolisation de l'adversaire. Mais ce terme polémique oublie souvent de décrire ce qu'il considère comme le Mal absolu. Il faut donc s'efforcer de dissocier, dans le discours politique, les réactions passionnelles et les réflexes idéologiques des menaces objectives, ce qui n'est guère facile. Les incarnations de la condamnation pour extrémisme sont nombreuses - « radical », « ultra- », « fasciste », « populiste » - et permettent souvent à peu de frais de s'exonérer de la description politique elle-même.Pour reconstruire la catégorie d'extrémisme et la rendre opératoire dans l'analyse des attitudes et des comportements politiques contemporains, il faut supposer l'existence d'une connexion entre trois composantes :
1° la légitimation de la violence comme méthode de résolution des problèmes politiques ;
2° l'intolérance et le sectarisme ;
3° le fanatisme, impliquant l'intransigeantisme, le manichéisme et le jusqu'au-boutisme, qui supposent de placer la défense de la Cause au-dessus de tout.
Alors peut-être pourra-t-on redéfinir un horizon politique désirable par-delà les extrémismes en tout genre qui brident nos libertés. Car on devrait pouvoir concevoir des limites légitimes et respectables en sortant du cercle des extrémismes.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Pierre-André Taguieff

  • Éditeur

    INTERVALLES

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    19/08/2022

  • Collection

    Le Point Sur Les Idees

  • EAN

    9782369563174

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    146 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre-André Taguieff

Pierre-André Taguieff, philosophe, politiste et historien des idées, directeur de recherche au CNRS, a publié de nombreux ouvrages sur l'antisémitisme et l'antisionisme, parmi lesquels : La Nouvelle Judéophobie, Paris, Fayard/Mille et une nuits, 2002 ; Les Protocoles des Sages de Sion. Faux et usages d'un faux [1992], nouvelle édition, Paris, Fayard/Berg international, 2004 ; Prêcheurs de haine. Traversée de la judéophobie planétaire, Paris, Fayard/Mille et une nuits, 2004 ; La Judéophobie des Modernes, Paris, Odile Jacob, 2008 ; La Nouvelle Propagande antijuive, Paris, PUF, 2010 ; Israël et la question juive, St-Victor-de-Mor, Les provinciales, 2011 ; Wagner contre les Juifs. Aux origines de l'antisémitisme culturel moderne, Paris, Berg International, 2012 ; Une France antijuive ?, Paris, CNRS Éditions, 2015 ; L'Antisémitisme, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2015 ; Judéophobie, la dernière vague, Paris, Fayard, 2018 ; Criminaliser les Juifs. Le mythe du « meurtre rituel » et ses avatars (antijudaïsme, antisémitisme, antisionisme), Paris, Hermann, 2019.

empty