À propos

Cet ouvrage propose une synthèse nouvelle et attendue sur l'histoire de la CGT, l'organisation de référence du syndicalisme français. Les regards croisés, portés par des spécialistes reconnus et nourris des recherches les plus récentes, couvrent ses 125 années d'existence. Sensible aux difficu - tés actuelles du syndicalisme en général et de la CGT en particulier, l'approche retenue les met en perspective. L'étude historienne de l'organisation, de ses adhérents et de ses repères identitaires, de ses relations avec les autres centrales hexagonales, les pouvoirs publics et le patronat, de ses affili - tions internationales en cerne les traits durables et les évolutions notables. Par-là, elle donne les clés de plus d'un siècle de relations sociales en France.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française
Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Michel Dreyfus, Michel Pigenet

  • Éditeur

    Pu De Dijon

  • Distributeur

    Dilisco

  • Date de parution

    28/03/2019

  • EAN

    9782364413092

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    172 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    278 g

  • Support principal

    Grand format

Michel Dreyfus

Historien, directeur de recherche au CNRS, Michel Dreyfus est notamment l'auteur de Histoire de la CGT (1895-1995) (Complexe, 1995), Liberté, égalité, mutualité. Mutualisme et syndicalisme en France (1852-1967) (L'Atelier, 2001), Histoire des Assurances sociales (en collaboration, Presses universitaires de Rennes, 2006). Il a également codirigé Le Siècle des communismes (Seuil, 2004).

Michel Pigenet

Michel Pigenet est professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1 et directeur du Centre d'histoire sociale du XXe siècle (UMR 8058). Ses recherches portent sur le travail et sur les usages populaires du politique. Il a notamment publié, dirigé ou codirigé L'Apogée des syndicalismes en Europe occidentale, 1960-1985 (Publ. de la Sorbonne, 2005) ; Mémoires du travail à Paris (Créaphis, 2008) ; Les Meuniers du social. Force ouvrière, acteur de la vie contractuelle et du paritarisme (Publ. de la Sorbonne, 2011)

empty