L'abattoir (précédé de "Esthétique de l'abattoir" par Alberto Manguel)

Traduit de l'ESPAGNOL (ARGENTINE)

À propos

"L'abattoir d'Echeverría est le portrait digne de foi d'un tyran, mais aussi un témoignage contre toute tyrannie. De même que le Waterloo partiel de Fabrice éclaire la banalité et le chaos de toute guerre ou que l'inexplicable procès de K accuse le cauchemar métaphysique de la bureaucratie judiciaire, de même cet infernal abattoir illustre l'abus de pouvoir et la stupidité que cet abus encourage. (...) La tyrannie n'admet pas les critiques. Quiconque s'oppose à l'abattoir devient sa victime, car l'abattoir ne souffre ni interlocuteur ni adversaire. Le lecteur contemporain pense aux tyrannies classiques du siècle passé - l'Allemagne du Troisième Reich, la Russie de Staline, le Cambodge des Khmers rouges - mais aussi aux contaminations plus discrètes, plus particulières, comme celles qui ont lieu quotidiennement en Chine ou en France aujourd'hui, où le besoin d'imposer une discipline civique prétend justifier les abus d'une violence étatique de plus en plus impunie." (Alberto Manguel).
Précédé de Esthétique de l'abattoir par Alberto Manguel.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Esteban Echevarría

  • Éditeur

    Escampette

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    04/03/2010

  • Collection

    Le Cabinet De Lecture

  • EAN

    9782356080219

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    76 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Esteban Echevarría

Echevarría est né à Buenos Aires en 1805. Classique de la littérature argentine du XIXe siècle, ce texte allégorique qui dénonce la tyrannie, supporte la comparaison avec la prose indignée et lyrique d'un Victor Hugo ou d'un Chateaubriand !

empty