De Gaulle, le gaullisme et la Réublique

De Gaulle, le gaullisme et la Réublique

À propos

1940. Un of?cier inconnu des Français refuse l'armistice et la soumission de la France à l'ordre nouveau. Il deviendra le chef de toute la Résistance et ?nira par incarner la République. À la tête du gouvernement de 1944 à 1946, puis en 1958, il jette à deux reprises les bases du redressement de la France. Président de la République de 1959 à 1969, de Gaulle oriente son action dans trois directions : la stabilité politique, la croissance économique et l'indépendance nationale. La nouvelle République se trouve ainsi consolidée. Comment un militaire conservateur, de tradition monarchiste, peut-il à ce point incarner la République, alors que tous les « républicains orthodoxes » le rejettent au nom de la défense des libertés et de la démocratie parlementaire ? Qu'est-ce que le gaullisme ? La réponse ne semble pas aisée, compte tenu de l'absence de modèle similaire. Au fond, de Gaulle n'a-t-il pas réussi la synthèse entre les traditions monarchiste, bonapartiste et républicaine pour devenir le « législateur républicain » que la France attendait ?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782352851288

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    370 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Louis Rizzo

Professeur agrégé d'histoire, Jean-Louis Rizzo a enseigné au lycée de Montargis et  à l'Institut d'études politiques de Paris.  Il a publié deux ouvrages sur Pierre Mendès France, ainsi qu'une biographie d'Alexandre Millerand. Il a également publié ''Les élections présidentielles en France depuis 1848'' aux Editions Glyphe; Il a écrit de nombreux articles, notamment sur Pierre Mendès France'. Il a participé à plusieurs ouvrages collectifs comme ''Un siècle de radicalisme'', ''Les grandes ?gures du radicalisme'', ''Jean Zay et la gauche du radicalisme''.  Il a occupé des fonctions électives à l'échelon local.

empty