Les merveilleux fous-courants

À propos

"De l'antiquité à nos jours, les exploits de fous-courants ont traversé les siècles et la totalité de la planète. Certes le marathon est l'épreuve la plus célèbre mais pour certains, courir 42,195km n'est qu'une base de départ. Les distances montent au fil des pages de celivre qui raconte l'histoire des débuts de ces avaleurs de grandsespaces qui courent pour l'argent ou la gloire devant des milliers de spectateurs pariant sur les chances de leurs favoris. Vous pourrez y trouver l'aventure des 24 heures, des courses des six jours, la saga des traversées des États-Unis et d'autres continents mais également le récit de courses aussi différentes que le kilomètre vertical, les épreuves sur tapis roulant, villeà-ville, les trails, les tours de France, les corridas, des épreuves plus incroyables les unes que les autres."



Rayons : Vie pratique & Loisirs > Sports > Sports généralités > Histoire du sport

  • EAN

    9782343248028

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    188 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Poids

    240 g

  • Distributeur

    L'harmattan

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Lunzenfichter

Il participe à son premier marathon en 1972. Devenu journaliste, il crée la revue « Courir » et entre en 1975 au journal « L'Équipe » pour lequel il réalise des centaines de reportages sur le sujet et couvre les plus grands événements planétaires. Il est en 1993 vice-président de la Commission fédérale de course sur route et crée en 1981, avec d'autres, l'Association des organisateurs de marathon.
Longtemps athlète de niveau national, Alain Lunzenfichter est aujourd'hui rédacteur en chef adjoint au quotidien « L'Équipe ». Il est également à partir de 1988 un membre efficace de l'Union syndicale des journalistes français et devient président de la section parisienne puis secrétaire général du National durant six ans. Premier vice-président de l'USJSF, sa connaissance du sport international et du journalisme l'a bien sûr orienté vers l'Association internationale de la presse sportive en 1993. Depuis cette date, ce spécialiste de la politique olympique est devenu membre du Comité exécutif de l'AIPS et en 1997 son premier vice-président, poste qu'il occupe toujours aujourd'hui. Féru d'Histoire, nul mieux que lui ne pouvait écrire la saga des quatre-vingts ans de l'AIPS.

empty