Hygiène et santé en Europe ; de la fin du XVIIIe siècle aux lendemains de la première Guerre Mondiale
Hygiène et santé en Europe ; de la fin du XVIIIe siècle aux lendemains de la première Guerre Mondiale

Hygiène et santé en Europe ; de la fin du XVIIIe siècle aux lendemains de la première Guerre Mondiale

, ,

À propos

En matière d´hygiène et de santé, la période qui s´étend des années 1770 jusqu´aux lendemains de la Première Guerre mondiale marque une véritable révolution. À côté de « victoires » restées célèbres comme les vaccinations contre la rage et contre la variole, on assiste à une première médicalisation de la société. Partout en Europe, dans un contexte de plus en plus urbain et industriel, un système d´acteurs se met en place. Il inclut des professionnels plus nombreux, mieux formés, les pouvoirs publics ou les initiatives privées et des individus dont le rapport au corps et à la santé se modifie considérablement. Une époque d´indéniables progrès qui ne doit pas empêcher de prendre en compte les limites des combats hygiénistes, grâce à une synthèse inédite de travaux récents menés sur les problèmes de l´eau, des pollutions urbaines ou des maladies professionnelles. Destiné aux étudiants en histoire ou à tous ceux qui s´intéressent à l´histoire de la médecine et des soins, le présent ouvrage combine le récit chronologique avec de nombreuses approches thématiques. Il intègre également la dimension internationale de la circulation des hommes et des pratiques, car elle réside au coeur de la genèse des systèmes de santé modernes.

Rayons : Parascolaire > Concours / Examens supérieur

  • EAN

    9782301001450

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    279 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    495 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sophie Chauveau

  • Naissance : 30-1-1953
  • Age : 67 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Avec une soif et une exigence intraitables, Sophie Chauveau explore
depuis quinze ans, les vies des plus grands artistes et penseurs
européens.
Avant Picasso, Lippi, de Vinci, Boticelli, Fragonard, Manet ou Diderot ont
été l'objet de ses recherches quasi-obsessionnelle et passionnées.
Elle a publié en 2013 une saga plus autobiographique, chez Gallimard,
Noces de charbon, suivi de La Fabrique des pervers en 2016.

empty