La fille qui voulait voir l'ours

À propos

«Avec mon sac, j'ai l'impression d'être une énorme tortue. [...] Une tortue, oui, mais quelle tortue ! Une tortue qui a parcouru des centaines de kilomètres seule dans les bois, qui a croisé ours et orignaux, qui a lutté contre la canicule, le vent, la pluie, qui a supporté un Français de l'Ontario casse-bonbons, qui a réalisé une petite cascade plutôt réussie à la descente du mont Pointu, qui a bouffé du gruau tous les matins, et même du gruau froid dégueulasse à la fin !, qui a gravi des sommets découverts par les plus brillants géologues américains, qui a marché sur des plages secrètes le long de falaises chaotiques, qui s'est farci le Nicol-Albert avec un monstre sur le dos, qui a fait confiance à un drôle de type en décapotable, qui n'a bu que l'eau des ruisseaux en guise de grand cru, qui n'a dû pleurer qu'une ou deux fois, qui a affronté mouches noires, maringouins et brûlots, mais qui a vécu, vécu, vécu... la grande vie !»


Rayons : Littérature > Récit > Récit de voyage


  • Auteur(s)

    Katia Astafieff

  • Éditeur

    J'Ai Lu

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    17/05/2023

  • Collection

    Document

  • EAN

    9782290378328

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    201 g

  • Support principal

    Poche

Katia Astafieff

Katia Astafieff est une randonneuse, botaniste passionnée de nature. Elle a publié Comment voyager seule quand on est petite, blonde et aventureuse (Éditions du Trésor, 2016). Comment voyager dans le Grand Nord quand on est petite, blonde et aventureuse (Trésor, 2020) et des ouvrages botaniques L'aventure extraordinaire des plantes voyageuses
(Dunod, 2018) et Mauvaises graines (Dunot, 2021).

empty