Apologie de Socrate ; Criton et Euthyphron

Traduit du GREC ANCIEN

À propos

Accusé d'impiété et de corrompre les jeunes gens, Socrate est condamné à mort en 399 avant notre ère. Lors de son procès, qui mobilise toute la cité d'Athènes, il choisit de se défendre avec l'arme qu'il manie le mieux : le langage. Chérissant la justice au point de ne vouloir s'y soustraire, il refuse de prendre la fuite comme l'en prie Criton et s'empoisonne à la ciguë. Dans le Criton, Socrate interroge et redéfinit la notion de devoir, et dans l'Euthyphron, celle de piété. Ces deux textes sont considérés comme des appendices à l'Apologie de Socrate, permettant de comprendre sa condamnation à mort par la république athénienne.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie antique > Platonisme


  • Auteur(s)

    Platon

  • Éditeur

    J'AI LU

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    15/06/2022

  • Collection

    Librio

  • EAN

    9782290376508

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    90 g

  • Support principal

    Poche

Platon

Né au sein de l'aristocratie athénienne aux alentours de 428/427 avant J.-C., et mort vers 348/347, Platon fut l'élève et le disciple de Socrate. Il fonde à Athènes sa propre école de philosophie, l'Académie, et ses ouvrages écrits (les dialogues, La République, Les Lois, Le Politique) comptent parmi les textes fondateurs de la pensée philosophique occidentale.

empty