L'inflation de la gloire

Traduit de l'ALLEMAND par PIERRE DESHUSSES

À propos

Berlin, années 1930. Faute de nouvelles intéressantes, un journaliste publie un article dans lequel il promeut un médiocre chanteur de cabaret au rang de star. Du jour au lendemain, l'artiste connaît une ascension fulgurante qui éveille une multitude d'intérêts. La presse, les investisseurs, la haute société : tout le monde veut sa part du gâteau - et beaucoup en paieront le prix, quand le succès passager laissera place à la débâcle.

Chronique d'un pays au bord du nazisme, ce roman est une brillante satire des excès et des folies d'une société avide de gloire, alors que le monde s'apprête à basculer. Écrit en 1931, il dénonce avec une lucidité visionnaire le culte de la célébrité éphémère - du buzz - et les dérives capitalistes, toujours à l'oeuvre aujourd'hui.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Gabriele Tergit

  • Traducteur

    PIERRE DESHUSSES

  • Éditeur

    Christian Bourgois

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    02/05/2024

  • Collection

    Satellites

  • EAN

    9782267048766

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    456 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    313 g

  • Support principal

    Poche

Gabriele Tergit

Née en 1894 à Berlin, Gabriele Tergit étudie la philosophie et l'histoire dans le but de devenir journaliste. À partir de 1920, elle travaille dans la presse, notamment comme chroniqueuse judiciaire, rubrique qu'elle considère comme un genre littéraire à part entière. L'arrivée au pouvoir d'Hitler met fin à son ascension : Gabriele Tergit, son mari et leur jeune fils quittent l'Allemagne pour la République tchèque avant de rejoindre la Palestine, où elle continue d'écrire. En 1938, elle s'installe à Londres. En tant que secrétaire du PEN Center, elle publie également de nombreux reportages et autobiographies d'autres auteurs. Elle disparaît en 1982.

empty