À propos

« Quand les pauvres n'auront plus rien à manger, ils mangeront les riches. »La tour Magister : trente-huit étages au coeur du quartier de La Défense. Au sommet, l'état-major, gouverné par la logique du profit. Dans les sous-sols et les parkings, une population de misérables rendus fous par l'exclusion. Deux mondes qui s'ignorent, jusqu'au jour où les damnés décident de transgresser l'ordre social en gravissant les marches du paradis.Avec la verve batailleuse qui a fait le succès de La Brigade du rire, Gérard Mordillat, l'auteur de Vive la sociale ! et de Les Vivants et les Morts, nous offre une fable prodigieuse sur la société capitaliste et la révolte de ceux qu'elle exclut.Gérard Mordillat est l'un des peintres les plus inventifs des contradictions de ce temps. Jean-Claude Lebrun, L'Humanité.Mordillat a écrit le roman de la révolte. Sa colère gronde et vise juste. Yves Violler, La Vie.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Gérard Mordillat

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    12/09/2018

  • Collection

    Litterature

  • EAN

    9782253100447

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Longueur

    11 cm

  • Largeur

    18 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    294 g

  • Support principal

    Poche

Gérard Mordillat

Gérard Mordillat est écrivain et cinéaste, co-auteur, entre autres, de la célèbre série Corpus Christi et de l'ouvrage Jésus contre Jésus disponible chez Points. Auteur d'une trentaine de livres, parmi lesquels Vive la sociale ! et Les Vivants et les morts, Gérard Mordillat est également réalisateur pour la télévision et le cinéma. Après La Brigade du rire, prix de l'humour de résistance, et La tour abolie, Ces femmes-là est son troisième roman publié par les éditions Albin Michel.

empty