Les enfants de la violence Tome 2 ; l'écho lointain de l'orage

Traduit par MARIANNE VERON

À propos

Doris Lessing poursuit ici son récit de formation amorcé avec Les Enfants de la violence, qui racontait l'adolescence de martha Quest à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Roman de l'âge adulte, L'Écho lointain de l'orage est également celui des désillusions.
En s'affranchissant du mariage, Martha découvre l'ivresse de la liberté - du choix amoureux, de l'action politique -, mais aussi l'impossibilité d'abolir définitivement les contraintes sociales et morales. L'idéalisme, l'engagement, la maturité sont au coeur de ce roman largement autobiographique, qui nous plonge dans l'Afrique blanche du racisme et de l'oppression et nous fait partager le cheminement intellectuel, sentimental et politique d'une femme au XXe siècle.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Doris Lessing

  • Traducteur

    MARIANNE VERON

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    01/04/1983

  • Collection

    Le Livre De Poche

  • EAN

    9782253031871

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    822 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    3.8 cm

  • Poids

    394 g

  • Support principal

    Poche

Doris Lessing

Doris Lessing (née Doris May Tayler, le 22 octobre 1919 à Kermanshah, Perse) est un écrivain britannique, lauréate du prix Nobel de littérature 2007. Ce dernier a couronné « la conteuse épique de l'expérience féminine qui, avec scepticisme, ardeur et une force visionnaire, scrute une civilisation divisée ».

Célèbre dès son premier livre, Vaincue par la brousse (1950), auteur d'une vingtaine de romans dont le best-seller international Le Carnet d'or (1962), elle est très vite apparue comme une femme de lettres engagée et militante, notamment pour les causes marxiste, anticolonialiste, anti-apartheid et féministe.

L'?uvre de Doris Lessing est profondément autobiographique, s'inspirant notamment de son expérience africaine, de ses années de jeunesse et de ses engagements sociaux et politiques. Son style romanesque, épique, réaliste et lyrique lui a permis d'aborder différents thèmes tels que les conflits de cultures, les injustices raciales et ethniques, la contradiction entre la conscience individuelle et le bien commun, la violence entre les êtres et les classes, le déracinement, l'enfance. Très appréciée pour sa diversité et son éclectisme, l'auteur a su faire une immersion dans le domaine de la science-fiction (Shikasta en 1981) ou du roman psychologique (L'Été avant la nuit) et a même un temps évolué vers l'ésotérisme et la parapsychologie avec La Descente aux enfers (1971).
Prix Nobel de littérature 2007

Découvrez un extrait PDF
empty