À propos

Dans la crise de confiance qui déchire l'éducation occidentale aujourd'hui, ce ne sont pas seulement les enseignants qui sont attaqués, mais indirectement l'enseignement lui-même.
On somme les premiers de faire réussir les élèves, on s'interroge sur leur efficacité, on leur fixe des quotas de productivité. Cette attitude méconnaît l'essence de l'acte d'enseigner, qui n'est autre que de donner à écouter, à comprendre, à tenir pour vrai et à apprendre. De ce don, rien ne peut garantir que ses destinataires fassent bon usage. La raison enseignante a ses conditions d'exercice et ses limites.
Assimiler, comme on le fait aujourd'hui, l'enseignement aux apprentissages, aux formations, à l'éducation ou, plus subrepticement, à l'information, c'est s'égarer hors de son territoire, suggérer de faux espoirs, assigner des objectifs incertains, engager des réformes à l'efficacité faible, voire nulle, et dont il faudra, à plus ou moins long terme, reconnaître l'échec.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Jean-bernard Maudit

  • Éditeur

    Klincksieck

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    04/04/2003

  • Collection

    Philosophie De L'education Klincksieck

  • EAN

    9782252034217

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    186 Pages

  • Longueur

    24.2 cm

  • Largeur

    15.9 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    344 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty