À propos

Sortir la science de ses mauvaises habitudes, tel est le projet de ce bref et révolutionnaire essai. Face à la catastrophe écologique, la science est utilisée pour donner une réponse essentiellement « ingénierique » : technologie à tout prix, algorithmes envahissants, machines toutes-puissantes. Cela constitue le pire des choix. Si elle peut jouer un rôle salvateur, c'est, tout au contraire, en contribuant à un renouveau radical des symboles et des valeurs. En réinventant le sens du monde.

Elle se révèle essentielle dans le constat du délitement : les espèces disparaissent, les populations s'effondrent, la pollution et la chaleur tuent, la planète devient inhospitalière... Elle demeure pourtant incapable de choisir la direction souhaitable. Considérée comme un simple outil, elle ne pourra que contribuer à accélérer l'effondrement. Comme l'écrit Aurélien Barrau, nous ne tenons pas assez compte des rêves des chiens.

A partir de ce qu'il appelle « l'hypothèse K. », un laisser-faire entraînant une prolifération technique exponentielle, ce texte suggère de réinvestir la science de l'immense charge poétique qui lui a été déniée. Et cela afin de la libérer, de lui rendre son pouvoir bénéfique. Un plaidoyer pour une science nomade, tzigane ou touareg, humble et intransigeante. Une science déviante et fière de l'être.


Rayons : Sciences & Techniques > Généralités sur la science > Essais / Réflexions / Ecrits sur la science
Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Ecologie > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'écologie


  • Auteur(s)

    Aurélien Barrau

  • Éditeur

    Grasset Et Fasquelle

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    18/10/2023

  • Collection

    Espace Vert

  • EAN

    9782246837145

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    222 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Aurélien Barrau

Aurélien Barrau (né en 1973 à Neuilly-sur-Seine, vit et travaille à Grenobles) est Professeur à l'Université Grenoble-Alpes et astrophysicien au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie du CNRS. Membre honoraire de l'Institut Universitaire de France et lauréat de plusieurs prix scientifiques, il est l'auteur d'une centaine d'articles de recherche et de plusieurs livres. Également titulaire d'un doctorat de philosophie, il collabore depuis plusieurs années avec des artistes, explique ce qu'est l'espace à des étudiants en Design, et se considère membre de la tribu des vivants, hommes, plantes, animaux.

empty