Le capitaine et l'ennemi

Traduction ROBERT LOUIT  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Le jour de son douzième anniversaire, Victor Baxter est enlevé dans la cour de son école par un étrange personnage surnommé le Capitaine. Il était en effet l'enjeu d'une partie de backgammon que son père a perdue. Le Capitaine, un aventurier au passé mystérieux, le confie à Liza, une femme dont il est follement amoureux. Ce n'est que parvenu à l'âge adulte que Victor - rebaptisé Jim -, devenu journaliste, pourra découvrir la vérité sur cet homme et l'affronter.
Si l'on retrouve dans cet ultime ultime roman de Graham Greene tout son univers, un thème s'en distingue : la solitude de l'enfance. La compagne de l'auteur (à qui est dédié le livre) y retrouva des traces d'une de leurs conversations, traces d'autant plus précieuses qu'elles donnent une des clés de l'oeuvre : « Aimer, et aimer bien : enfant, ce fut sans doute difficile pour moi de faire la distinction entre les deux. »

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Graham Greene

  • Traducteur

    ROBERT LOUIT

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Date de parution

    01/04/2021

  • Collection

    Pavillons Poche

  • EAN

    9782221248287

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    254 Pages

  • Longueur

    18.6 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    215 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Graham Greene

Considéré comme l'un des plus grands auteurs britanniques, Graham Greene est né le 2 octobre 1904 à Berkhamsted en Angleterre. Après des études au Balliol College d'Oxford, il travaille pendant quatre ans comme rédacteur adjoint au "Times", puis comme critique littéraire et cinématographique au "Spectator". En 1929, paraît son premier roman, "L'Homme et lui-même", bientôt suivi par "Orient Express" (1932). Pendant la Seconde Guerre mondiale, , il est agent de renseignements en Sierre Leone. Ses nombreux déplacements vont nourrir son oeuvre: le Mexique pour "La Puissance et la gloire", la Sierre Leone pour "Au fond du problème", l'Indochine pour "Un américain bien tranquille", Haïti pour "Les Comédiens". Romancier, nouvelliste, homme de théâtre, essayiste, engagé sur les plans politique et religieux, Greene a aussi travaillé pour le cinéma, adaptant ses oeuvres à l'écran, écrivant des scénarios, dont ce grand classique du film noir " Le Troisième Homme" (1949). Décoré de l'Ordre du Mérite anglais et nommé "Companion of Honour", Graham Greene est mort en Suisse en avril 1991.

empty