La rose de Blida (commentaires Nouamane Djellal, Bertrand Louët)

À propos

En lien avec l'objet d'étude « Se raconter, se représenter » du programme de français en 3e, le récit émouvant d'un impossible premier amour, inspiré d'un épisode vécu par l'auteur.

L'histoire se déroule dans l'Algérie postcoloniale, au sein d'un internat militaire. Un jeune garçon, assoiffé d'idéal et meurtri par les brimades de ses supérieurs, tombe éperdument amoureux.

L'auteur Né en 1955, Mouhamed Moulessehoul fait carrière dans l'armée algérienne, puis décide de se consacrer à sa première passion, l'écriture, sous le nom de Yasmina Khadra. Ses principaux romans, rédigés en français, ont acquis une notoriété internationale ; en arrière-plan y est souvent évoquée la question des rapports difficiles entre l'Occident et l'Orient.

L'édition Classiques & Cie collège Soigneusement annoté, le texte de la nouvelle est associé à un dossier illustré qui comprend :
- un guide de lecture (avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents, Figures d'enseignant), - une enquête documentaire : L'Algérie et la société algérienne dans les années 1960.


Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Collège


  • Auteur(s)

    Yasmina Khadra

  • Éditeur

    Hatier

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    23/03/2011

  • Collection

    Classiques & Cie College

  • EAN

    9782218948701

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    95 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    12.6 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    94 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Yasmina Khadra

Yasmina Khadra est né en 1955 aux portes du Sahara algérien. L'armée dans laquelle il officie se situant aux antipodes de la vocation littéraire, la carrière militaire de Yasmina Khadra sera jalonnée de déboires et de déconvenues. Descendant d'une longue lignée de poètes, son amour pour la langue française l'aidera à s'accrocher à son rêve d'enfant : devenir écrivain. Pour échapper à la censure militaire, il écrira pendant onze années dans la clandestinité. Yasmina Khadra sont les deux prénoms de son épouse. Ils le feront connaître dans le monde entier. Consacré à deux reprises par l'Académie française, salué par des prix Nobel, Yasmina Khadra est traduit dans une cinquantaine de pays et a touché des millions de lecteurs. Soutenu par son large lectorat sans lequel il ne « serait que lettre morte », il nous démontre, de livre en livre, que « le plus grand des sacrifices, et sans doute le plus raisonnable, est de continuer d'aimer la vie malgré tout ».

empty