Le bavardage ; parlons-en enfin (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Il y a les élèves qui bavardent et ceux que le bavardage des autres empêche de se concentrer.
Il y a les profs autoritaires et ceux qui se contentent, résignés, d'avaler des aspirines. Il y a les parents qui trouvent que ça commence à bien faire et ceux qui pensent qu'après tout leurs enfants ont droit à la parole. Mais le plus beau paradoxe de l'a aire, c'est que le bavardage, personne n'en parle. Il ne s'agit pourtant pas que d'un simple désa- grément, ni d'une tendance infantile qui disparaît d'elle-même avec l'âge, ni d'un problème confi né à certains établissements réputés di ciles. Le bavar- dage sévit partout, à tous niveaux, et constitue de ce fait une menace pour la qualité de l'enseignement. Essayiste et romancière, mais aussi profes- seur de philosophie confrontée quotidiennement au brouhaha dans ses classes, Florence Ehnuel propose de faire enfi n du bavardage l'objet d'un vrai débat.
Et elle lance un défi : sauvegarder la transmission en réinventant une classe à l'écoute. Florence Ehnuel a publié, entre autres, Le beau sexe des hommes (Le Seuil, 2008) et Saisons russes (Stock, 2009).


Rayons : Parascolaire > Concours / Examens supérieur > Concours de l'Education nationale


  • Auteur(s)

    Florence Ehnuel

  • Éditeur

    FAYARD

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    25/01/2012

  • EAN

    9782213668369

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    158 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    153 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Florence Ehnuel

Agrégée de philosophie, Florence Ehnuel cherche à mettre la philosophie en contact le plus étroit possible avec la vie individuelle, c'est pourquoi elle a choisi de l'enseigner dans un lycée technique. Elle vit à Bordeaux où elle élève, avec son mari, ses quatre enfants. Elle a publié en 2004 L'amour conjugué, essai sur le conjugal et l'adultère (La Martinière), où elle réfléchit sur de nouvelles formes possibles de conjugalité et pour lequel elle a obtenu le prix de philosophie morale décerné par l'Académie Française.

empty