Le monde englouti ; sécheresse

Traduit de l'ANGLAIS

À propos

Dans un future proche, des explosions solaires ont provoqué une canicule permanente et une catastrophique élévation du niveau des océans. L'Angleterre est devenue une mosaïque de marécages, de bancs de vase et de lagunes que baigne un climat tropical. C'est dans un Londres dont il ne reste que le sommet des plus hautes tours que le biologiste Robert Kerans, en mission pour l'ONU, va rencontrer la riche Béatrice Dahl. Comment leur amour pourrait-il commencer puisque le monde prend fin. Entre 1961 et 1966, J.G. Ballard a écrit quatre apocalypses : Le Vent de nulle part, son premier roman qu'il ne souhaite plus voir rééditer, Le Monde englouti, Sécheresse et La Forêt de cristal (à paraître dans la même collection). Quatre fins du monde, poétiques, pour quatre éléments : air, eau, feu et terre. Ces oeuvres prophétiques, véritables classiques de la science-fiction restent encore aujourd'hui les plus belles fin du monde jamais écrites.


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction


  • Auteur(s)

    Ballard J G

  • Éditeur

    Denoel

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    14/02/2008

  • Collection

    Lunes D'encre

  • EAN

    9782207259177

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    449 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    456 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

J. G. Ballard

Né à Shanghai en 1930 de parents anglais, James Graham Ballard vit une enfance dorée, jusqu'à l'invasion japonaise en 1941, année où il est interné pour trois ans dans un camp de prisonniers japonais. De cette expérience, il tirera en 1984 un extraordinaire roman, Empire du Soleil adapté au cinéma par Spielberg quelques années plus tard. De retour en Grande-Bretagne en 1946, il entame des études de médecine qu'il abandonne. Suivent quelques petits boulots, puis, sur un coup de tête, il s'engage dans la Royal Air Force. Il fait ses classes au Canada, où il commence à écrire. Il publie son premier roman, Le vent de nulle part, en 1962. Depuis, il a publié une vingtaine de romans, notamment, en 1973, Crash ; qui fut adapté au cinéma par David Cronenberg, La foire aux atrocités, La bonté des femmes, Super-Cannes, Millenium People... Son ?uvre est traduite dans le monde entier et saluée par les plus grands écrivains contemporains. De la science-fiction à l'écriture expérimentale en passant par le roman traditionnel, James Graham Ballard n'a cessé de construire cette ?uvre qui examine au microscope les convulsions de notre modernité.

empty