À propos

«Il était impossible d'avoir des réactions normales. Seuls nos souffles permettaient de savoir que nous étions encore vivants dans cet enfer. À l'intérieur de nous, tout était déjà mort.»Pendant près de quatre ans, la ville de Raqqa fut la capitale du «califat» autoproclamé de Daech. Ses habitants, pris au piège, vécurent des atrocités que nul n'imagine. Sortis de l'enfer terroriste en 2017, ils demeurent marqués par une même douleur:celle de n'avoir jamais pu raconter la terreur, la croyant inaudible, indicible.Pour la première fois depuis le départ des djihadistes de leur ville, les Raqqaouis brisent le tabou et livrent des témoignages sans concession sur l'horreur subie. Dans leurs récits entremêlés, à la violence vécue au jour le jour, ils répondent par une dignité et une force hors pair.Ce livre est là pour rendre aux victimes leurs voix. Il est un hommage à leur grandeur.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Violences / Criminalité


  • Auteur(s)

    Hussam Hammoud, Céline Martelet

  • Éditeur

    Denoel

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    05/10/2022

  • Collection

    Documents Denoel

  • EAN

    9782207164556

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    238 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Hussam Hammoud

  • Pays : Syrie
  • Langue : Arabe (syrie)

Hussam Hammoud est originaire de Raqqa. Journaliste, il écrit et collabore avec de nombreux médias étrangers depuis 2014 en se focalisant sur les crimes commis par le régime Assad, mais aussi par l'ensemble des groupes extrémistes armés présents en Syrie. En 2014, il a été kidnappé et détenu par l'État islamique.

Céline Martelet

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Céline Martelet a été grand reporter pour RMC. Elle a couvert tous les grands conflits de ces dix dernières années et travaille sur le sujet du terrorisme depuis 2013. En 2020, elle a été présélectionnée pour le prix Bayeux des correspondants de guerre.

empty