À propos

À l'ère de l'hyper-communication, de l'information continue et de la consommation de masse, la figure de l'Autre a disparu. L'Autre (l'ami, la personne désirée ou détestée) se fond désormais dans le flux de notre désir narcissique d'abolir toutes frontières et de s'approprier le monde. Gouvernées par cette « terreur du même », nos vies ont renoncé à la quête de la connaissance, à l'introspection, à l'expérience tout court pour devenir les chambres d'écho des réseaux sociaux où les rencontres sont illusoires. Ce qui peut conduire les individus désorientés et en quête de sens à des gestes extrêmes envers eux-mêmes et envers les autres.

Aujourd'hui, ce n'est pas la répression qui nous menace mais notre propre dépression intérieure. Restaurer une société de l'écoute et de reconnaissance de l'Autre est la seule voie de salut pour combattre l'isolement et la souffrance qu'a engendrés un processus d'assimilation aveugle.

Publication originale : Fischer Verlag, 2016.

Traduit de l'allemand par Olivier Mannoni.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société


  • Auteur(s)

    Byung-Chul Han

  • Éditeur

    Puf

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    16/09/2020

  • EAN

    9782130825289

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    114 g

  • Support principal

    Grand format

Byung-Chul Han

Byung-Chul Han est né à Séoul. Après des études de philosophie à
Fribourg-en-Brisgau, il a enseigné à l'Université de Bâle, à Karlsruhe et depuis trois ans à l'Ecole des Beaux Arts de Berlin. Parmi les très nombreux ouvrages qu'il a publié : L'Hyperculture, Culture et globalisation, La Société de transparence, L'Eros.

empty