À propos

Examiner l'oeuvre d'Émile Durkheim (1858-1917) revient avant tout à faire un bilan de son influence sur la sociologie et ceux qui la font aujourd'hui. Cent ans après la mort de son auteur, elle peut incontestablement nous aider à mieux comprendre le monde d'aujourd'hui, du fait de la similitude entre la France du tournant du XXe siècle et celle du tournant du XXIe siècle, caractérisées par la crise du lien social, la question de l'intégration sociale, les incertitudes concernant la sécularisation des sociétés et la place des religions, ou encore les définitions de la démocratie et des fonctions de l'État. Que doit la discipline à celui qui passe pour en être l'un des fondateurs ? Quels questionnements et quelles réponses nouvelles a-t-il suscités ? Ses ambiguïtés, ses apories ou encore ses échecs ont-ils été dépassés, et comment ? En quoi, comment et pourquoi la sociologie contemporaine est-elle redevable, pour le meilleur comme pour le moins bon, tant à l'oeuvre scientifique de Durkheim qu'à ses orientations idéologiques ?


Sommaire

La postérité de l'oeuvre de Durkheim (1858-1917) cent ans après, Charles-Henry Cuin et Ronan Hervouet.
Les études durkheimiennes aujourd'hui : thèmes et controverses, Marcel Fournier.
I - Les objets classiques : État des lieux contemporain du programme de Durkheim.
Durkheim et les questions scolaires : hier et aujourd'hui, François Dubet.
De Durkheim à la sociologie du travail : distances et héritages, Michel Lallement.
La sociologie française du crime doit-elle quelque chose à Durkheim ?, Laurent Mucchielli.
Durkheim, la foi et les deux côtés de la « force », Charles-Henry Cuin.
II - Morale, intégration, régulation : perspectives critiques contemporaines.
Durkheim, acteur moral, Andrew Abbott.
Critica interrupta. La lecture durkheimienne du crime et du châtiment, Didier Fassin.
Du Suicide de Durkheim à l'analyse des troubles psychiques dans un monde bouleversé : pour un nouveau dialogue entre science sociale et psychologie, Florence Weber.
Durkheim et l'attachement aux groupes. Une théorie sociale inachevée, SergePaugam.
III - Le politique : la science et la philosophie politiques après Durkheim.
L'État durkheimien fait de la résistance, Pierre Birnbaum.
L'enseignement de Durkheim : les paradoxes de l'articulation.
Individuation/socialisation comme base de la démocratie moderne, Cynthia Fleury.
Penser la citoyenneté avec Durkheim : forces et faiblesses d'une approche sociologique fondatrice, Yves Déloye.
Durkheim et l'avènement d'une sociologie des relations internationales, Bertrand Badie.
IV - Apports et prolongements.
Institutions économiques et formes de la solidarité, Philippe Steiner.
À propos de quoi les religions luttent-elles ? un point de vue durkheimien, Bruno Karsenti.
Faire sa cour au XIX siècle. Durkheim et la sociologie du désir, Eva Illouz.
Les voies divergentes de la réception de Durkheim et de Weber : deux parcours contrastés de l'accession au statut de « classique », François Chazel.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Charles-henry Cuin, Ronan Hervouet

  • Éditeur

    Puf

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    03/10/2018

  • Collection

    Le Lien Social

  • EAN

    9782130800521

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    1.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    498 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ronan Hervouet

Ronan Hervouet est sociologue, professeur à l'université de Bordeaux, membre du Centre Émile Durkheim dont il a été le directeur adjoint de 2016 à 2019.

empty