Catherine de Médicis ou la reine noire (REEDITION)

À propos

Qui était Catherine de Médicis (1519-1589), celle que l'on a appelée la «reine noire» ? Elle est moins noire que ses éternels voiles de deuil et moins noire que la réputation qui lui a été faite au XIXe siècle par certains romantiques. Mère de trois rois, François II, Charles IX et Henri III, elle a régné en fait sous leur nom pendant trente ans, durant la plus terrible et la plus magnifique période de l'histoire moderne. Terrible parce qu'assombrie par les guerres de religion, magnifique parce qu'éclairée par la Renaissance, Catherine incarne son siècle. La petite-fille de Laurent le Magnifique, en épousant en 1533 Henri d'Orléans, deuxième fils de François Ier, a apporté à la France l'irremplaçable civilisation de sa patrie. Florence : un savoir-vivre, des arts, des plaisirs jusque-là inconnus. Cela, c'est le côté fastueux - et ruineux - de la reine-mère. Il ne cache pas son génie politique très particulier : un machiavélisme raisonné par son amour de la paix et inspiré par une intelligence supérieure, une foi inébranlable en la grandeur de la monarchie et de la France. On lui a reproché sa violence, c'est ce qu'elle avait le plus en horreur, comme la guerre : elle préférait la diplomatie. Au fond, ses seules erreurs ont été ses faiblesses pour ses enfants : elle les a trop aimés, ils ne le méritaient pas. Voilà son crime de chef d'État. Elle en mourut de douleur, comme un grand roi.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire


  • Auteur(s)

    Jean Orieux

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    19/11/1998

  • EAN

    9782080676733

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    825 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    5.4 cm

  • Poids

    805 g

  • Support principal

    Grand format

empty