À propos

François Mauriac a écrit toute sa vie «pour que rien ne se perde». Cet orphelin de père (mort très jeune) qui reçut une éducation rigoriste et catholique par sa mère, aime la liberté des landes girondines, la tendresse maternelle, et la poésie des amis comme Jean de la Ville de Mirmont ou André Lafon. Poésie, liberté, péché et éthique catholique : les thèmes de l'oeuvre sont en gestation. Accueilli et encouragé par Maurice Barrès en 1909, élu à l'Académie française en 1933, prix Nobel de littérature en 1952, la carrière de Mauriac est faite de rebonds et de consécrations. Mais François Mauriac n'est pas seulement le poète et le romancier qu'il est essentiel de redécouvrir, c'est aussi le témoin engagé des barbaries du XXe siècle. Pendant la guerre d'Espagne, il prend parti pour les Républicains ; sous l'Occupation, il est l'un des seuls écrivains à dénoncer l'antisémitisme ; durant la guerre d'Algérie, il s'insurge contre la torture. Hanté par le Mal, attentif aux injustices, éperdu de Vérité, il est notre contemporain capital et secret. Violaine Massenet s'est inspirée des biographies anglo-saxonnes : une écriture vive et simple, une documentation fournie et de nombreux inédits. Un récit quasi romanesque.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Biographie


  • Auteur(s)

    Violaine Massenet

  • Éditeur

    FLAMMARION

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    09/10/2000

  • EAN

    9782080676108

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    500 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    3.2 cm

  • Poids

    634 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty