Les Filles de noce : misère sexuelle et prostitution au XIXe siècle

À propos

Le «système français» mis en place au lendemain de la Révolution tend à marginaliser la fille publique et à l'enfermer dans une série de lieux clos (maison de tolérance, hôpital, prison, établissement de relèvement), invisibles de l'extérieur mais totalement transparents au regard policier. Il se révélera vite n'être qu'une utopie. Dès la fin du Second Empire, la société voit l'émergence de nouvelles pratiques prostitutionnelles entre déclin du bordel et embourgeoisement d'une clientèle qui cherche désormais, avec les filles de noce, l'illusion de la séduction. L'essor de la maison de rendez-vous, l'attrait exercé par l'adultère vénal et la quête d'une intimité calquée sur le modèle conjugal témoignent, par la suite, de cette mutation des formes du désir.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités


  • Auteur(s)

    Alain Corbin

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    29/05/2024

  • Collection

    Champs Histoire

  • EAN

    9782080451590

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    640 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    432 g

  • Support principal

    Poche

Alain Corbin

Alain Corbin, souvent qualifié d'« historien du sensible », est l'auteur d'une oeuvre abondante sur le XIXe siècle, dont l'essentiel a été publié en Champs. Parmi ses nombreux ouvrages, Le Monde retrouvé de Louis-François Pinagot, Le Village des cannibales, Le Miasme et la jonquille, L'Harmonie des plaisirs (Perrin, 2008, Champs, 2010). Il a dirigé le volume 2 de l'Histoire du corps parue au Seuil en 2005, et 1515 et les grandes dates de l'histoire de France (Seuil, 2009).

empty