Sept pas vers l'enfer : séparatisme islamiste : les désarrois d'un officier de renseignement

À propos

1980-2020. Quarante années d'aveuglement, d'ignorance, de lâcheté et de «bien-pensance» ont progressivement conduit la France aux limites de la rupture du pacte républicain.Alors que le débat a longtemps été pollué par le «politiquement correct» qui ne voulait voir dans la violence et la délinquance que des «incivilités» plutôt mineures, Alain Chouet dépeint une société française profondément malade du séparatisme et de la violence fondamentaliste dans toutes ses composantes et tous ses aspects. Il remonte à ses fondements historiques, pointe du doigt ses instigateurs, analyse les failles de notre société.Homme de terrain et de réflexion, ayant combattu les diverses vagues du terrorisme depuis cinquante ans, Alain Chouet dénonce l'inertie et le déni d'un monde politique et intellectuel, alerté de nombreuses fois, mais qui a toujours refusé de croire à la poussée organisée de la dissidence islamiste violente, jusqu'à la décapitation de Samuel Paty.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

  • EAN

    9782080249388

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    338 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Chouet

Diplômé de droit et de science politique, Alain
Chouet aurait pu mener une vie paisible sans sa
curieuse idée d'apprendre l'arabe à l'École des langues
orientales. En 1974, il se retrouve à l'ambassade de
France à Beyrouth, juste avant le déclenchement
de la guerre au Liban. Suivront les services secrets,
Damas, la coordination des recherches et opérations
antiterroristes, Rabat, Genève, Bruxelles, pour terminer
sa carrière comme Chef du service de renseignement
de sécurité, avant de devenir chargé de missions par la
Présidence de la République.

empty