Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Derain ; un fauve pas ordinaire

Derain ; un fauve pas ordinaire

À propos

Derain commence à peindre à Chatou en 1895. Il «peint chaud». Tellement chaud qu'à sa peinture et à celle de quelques autres, on donne le nom de «fauvisme» : les couleurs éclatent comme des bâtons de dynamite. Dans ce Paris d'avant guerre où les peintres se nomment Vlaminck - l'ami -, Matisse, Picasso, Braque, Derain s'est fait un nom. Il suivra, jusqu'à sa mort en 1954 à Chambourcy, un parcours très personnel. Ses natures mortes, ses portraits, ses nus tournent résolument le dos à toutes les avant-gardes. Sa curiosité l'entraîne ailleurs : livres illustrés, sculptures, décors et costumes pour la scène. Patrice Bachelard révèle Derain, celui qui disait : «D'ailleurs un art ne pourrait pas être moderne puisqu'il mourrait en naissant. L'art c'est encore et toujours la mémoire des générations.»

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782072742170

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    176 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty