L'enterrement à Sabres (édition bilingue français/occitan)

Traduit de l'OCCITAN

À propos

Un grand poète de langue d'oc, qui revendique sa sonorité gasconne, fait son entrée en Poésie/Gallimard. Nul doute que Bernard Manciet aurait considéré cette publication comme une effraction salutaire et joyeuse.
L'Enterrement à Sabres n'est pas seulement un témoignage. C'est une preuve de la langue gasconne. Il en met en évidence tous les caractères : sa phonétique et sa syntaxe, bien sûr. Mais, plus profondément, tous les registres de la langue sont convoqués : le sublime et le dérisoire, la ratiocination abstraite comme le concret le plus terre à terre, l'archaïsme autant que l'extrême contemporain. Il ne se contente jamais d'un vague lyrisme empesé. Et sa langue n'est pas une langue du passé. Elle doit pouvoir parler de tout ce qui est, est aujourd'hui. Elle montre qu'elle le peut. Dès le commencement de la lecture on sait qu'on a affaire à une oeuvre majeure. On sait que Manciet le sait. Il s'est lancé dans la composition avec orgueil, sans hésitation mais sans ostentation. Et il a tenu son pari.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Bernard Manciet

  • Éditeur

    GALLIMARD

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    02/09/2010

  • Collection

    Folio

  • EAN

    9782070411252

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    522 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    398 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

Bernard Manciet

Bernard Manciet est né à Sabres, dans les Landes en 1923 et mort en 2005. Après des études à Sciences-po Paris, il devient haut-commissaire en Allemagne au moment de la reconstruction de l'État allemand. Il poursuit une carrière diplomatique en Amérique du sud avant de revenir à Sabres, où il finira de se consacrer à l'écriture. Poète (L'enterrement à Sabres / Poésie Gallimard) romancier, novelliste, dramaturge, il a écrit en français et en occitan.

empty